Echographie, Fibroscopie

Echographie

C’est une méthode d’examen complémentaire, non invasive, permettant d’explorer l’ensemble des organes internes .
L’échographie est un examen atraumatique et non invasif, utilisant des ultrasons à haute fréquence qui permettent l’appréciation qualitative et quantitative de la morphologie et de la dynamique des structures analysées.
On distingue :

  • L’échographie abdominale : elle explore essentiellement les organes internes abdominaux (Foie, Rate, Reins, Système digestif, urinaire ou reproducteur)
  • L’échocardiographie : elle explore l’anatomie et le fonctionnement du cœur et permet la reconnaissance des affections cardiaques et l’évaluation fonctionnelle de la pompe cardiaque.

Intérêts :

L’examen peut se réaliser sur animal vigile, dans la plupart des cas, sans douleur et sans avoir à passer la barrière cutanée.
Il permet d’effectuer des prélèvements par ponction échoguidée ou des actes thérapeutiques comme la péricardiocentèse dans les cas d’épanchement péricardique.

Limites :

Les informations obtenues par l’échographie dépendent des différences de comportement aux ultrasons des tissus normaux par rapport aux tissus pathologiques :
Plus cette différence est importante plus le contraste sera important et la lésion facilement détectable. Par contre, si leur comportement est voisin, les lésions pourront être difficilement identifiables.
De même l’air contenue dans les poils ou les poumons, et l’os, empêcheront tout examen échographique.

Fibroscopie digestive et respiratoire

Méthode d’examen complémentaire interne des organes creux digestifs ou respiratoires, en vue d’une approche diagnostique ou interventionnelle
La Fibroscopie (ou Endoscopie) utilise un fibroscope souple ou rigide, constitué d’un faisceau de fibres optiques pour l’examen visuel et d’un conduit de passage pour les instruments d’intervention (pinces à biopsie ou à corps étranger…) et d’aspiration ou d’insufflation d’air ou de liquide. Elle constitue une approche complémentaire de la Radiographie ou de l’Echographie, pour les organes creux.
Sont accessibles à l’examen: Cavités nasales antérieures et très postérieures, larynx, trachée, bronches primaires et secondaires; oesophage, estomac, duodenum proximal, colon, rectum.

Intérets:

Elle permet de visualiser directement le contenu de la cavité des organes, leur surface interne, et d’ intervenir -dans une certaine mesure- en même temps que l’examen.
Elles met en évidence les modification d’aspects ou de structure ou la présence de corps étranger. Parfois lors de certaines pathologies diffuses, la muqueuse semble « normale »:dans ce cas , un prélèvement pour examen histo-pathologique pourra révéler une lésion, ; il est également indispensable pour confirmer une lésion visible macroscopiquement.
Elle permet également des gestes médicaux et chirurgicaux in situ : lavage broncho-alvéolaire biopsies , extraction de corps étrangers, exérèse de kystes ou de tumeur, chirurgie au Laser ;…

Limites:

Elle ne peut accéder partout: l’intestin grêle par exemple inaccessibles en grande partie; elle est limitée par l’ étroitesse du passage chez nos petits patients.
Elle ne permet de visualiser et prélever que la muqueuse des organes. Les couches sous-jacentes ne sont pas accessibles.
Ses possibilités interventionnelles sont limitées à de petites lésions

 

Retour