La Fibroscopie en médecine vétérinaire

L’intérêt de la fibroscopie en médecine vétérinaire n’est plus à démontrer et a su trouver ses lettres de noblesse depuis déjà quelques années.

Dans une série d’articles, nous tenterons d’ébaucher les différentes techniques actuellement usitées ainsi que leur intérêt dans la démarche médicale globale.

Nous présenterons, dans un premier temps, l’endoscopie digestive, décrivant successivement l’oesophagoscopie, la gastroscopie, la duodénoscopie ainsi que la coloscopie.

Dans une seconde partie, nous aborderons l’endoscopie respiratoire, recouvrant essentiellement la rhinoscopie et la bronchoscopie.

L’ENDOSCOPIE DIGESTIVE

PREMIERE PARTIE: L’OESOPHAGOSCOPIE

A-Principales indications:

L’exploration endoscopique de l’oesophage est indiquée lors de régurgitations (rejet d’aliments ou de fluides contenus dans l’oesophage sans effort de contractions abdominales; à différencier des vomissements), de dysphagie traduisant souvent une obstruction oesophagienne ou une douleur associée.

Certains troubles respiratoires peuvent évoquer une anomalie oesophagienne.

B-Iconographie de l’oesophage pathologique:

1-Le mégaoesophage:

 2

Il s’agit de la principale affection à l’origine des régurgitations; elle correspond à une dilatation permanente de tout l’oesophage liée à une perte de motricité.

2-Le jabot oesophagien:

Dans ce cas particulier, la dilatation oesophagienne ne concerne qu’une portion localisée.

Vue radiographique

Vue radiographique

3-L’oesophagite:

C’est un phénomène inflammatoire concernant la muqueuse œsophagienne et pouvant être causé par un grand nombre d’agressions.

3

Oesophage normal

Oesophagite

Oesophagite

 

 

 

 

 

 

4-Les corps étrangers:

Leur nature est diverse : morceaux d’os, de bois, de pierre.

Il s’agit d’une affection assez fréquente chez le chien.

6

 

 

 

 

 

 

 

4-Les sténoses oesophagiennes:

Qu’elles soient d’origine caustique, traumatique ou peptique (causée par des reflux gastro-oesophagiens), elles induisent systématiquement une obstruction pratiquement totale de la lumière oesophagienne.

Elles peuvent être réduites au cours de l’examen endoscopique par dilatation à l’aide de ballonnets.

8

7

 

 

 

 

 

5-La hernie hiatale:

On pourrait la décrire comme une invagination d’une partie de l’estomac dans la lumière oesophagienne distale.

9

10

 

 

 

 

 

 

 

 

6-Les tumeurs de l’oesophage:

Ce sont des entités plutôt rares chez l’animal contrairement à ce qui se passe chez l’homme.

1112

 

 

 

 

 

 

De même que pour les sténoses, certaines tumeurs, notamment pédiculées et de petite taille, peuvent être retirées au cours de l’examen, grâce, entre autre, à des anses diathermiques qui fonctionnent sur le modèle d’un bistouri électrique.

0