La toux chez le chien et le chat

La toux est un mécanisme de protection qui vise à expulser le matériel (sécrétions ou particules inhalées) se trouvant dans le pharynx ou l’arbre bronchique. Ce phénomène est déclenché par différents types de récepteur (chémorécepteurs sensibles aux produits volatiles, barorécepteurs sensibles à la pression ou au contact d’un corps étranger par exemple). Ces récepteurs peuvent être stimulés par des facteurs étrangers à l’organisme (fumées, allergènes, corps étrangers végétaux …) ou internes (tumeur, cardiomégalie, épanchement …).

La toux se traduit, chez le chien surtout, comme la toux de l’homme : forte et quinteuse quand elle provient de l’appareil respiratoire supérieur (larynx-trachée- bronches) faible et s’accompagnant souvent de difficultés respiratoires lorsqu‘ elle touche l’appareil profond (parenchyme pulmonaire et plèvre). Chez le chat la toux est souvent faible et profonde et caractérisée par une posture particulière de l’animal qui s’aplatit au sol en étirant son cou vers l’avant.

Position d’un chat tousseur (crise d’asthme).

Position d’un chat tousseur (crise d’asthme).

Comme pour beaucoup d’affections, votre vétérinaire du réseau Convergences à Montpellier choisira les examens à réaliser selon que la toux est aiguë (récente, qu’il ne faut pas pour autant négliger) ou chronique (dés lors qu’elle perdure depuis plus d’un mois) très pénible pour l’animal (fatigante) et pour son propriétaire (énervante et stressante).

La toux peut avoir une origine irritative ou allergique (asthme du chat, bronchite éosinophilique), infectieuse (parasitaire lors d’angiostrongylose par exemple, virale et/ou barctérienne lors de toux de chenil ou de broncho-pneumonie par exemple), idiopathique à prédisposition raciale ( pneumopathie interstitielle du West Highland White Terrier, Torsion de lobe pulmonaire chez le Carlin, collapsus trachéal des races « mini »), cardiaque, tumorale primitive (carcinome bronchique) ou métastatique (organe de dissémination préférentielle de nombreux cancers) la liste n’est pas exhaustive mais montre bien la grande diversité des causes !

Votre vétérinaire du réseau Convergences à Montpellier sera le plus à même de vous orienter vers les examens de choix pour un diagnostic précis. En effet la radiographie du thorax reste l’examen de base lors de toux. Cependant d’autres examens du plus simple (coproscopie, bilan sanguin) au plus compliqué (échocardiographie, endoscopie) en allant jusqu’à des examens plus coûteux mais plus rarement nécessaires (scanner) permettront selon les cas un diagnostic étiologique afin de prescrire un traitement de fond souvent plus efficace que les seuls « antitussifs », en particulier lors de toux chronique.

Radiographie de thorax (chat) profil.

Radiographie de thorax (chat) profil.

 

0